26
février
2020
Conseil

Les super pouvoirs du sommeil sur notre corps, notre mental et notre peau

En ces temps de confinement, le sommeil est précieux : zoom sur les super pouvoirs d’une nuit réparatrice pour un mental d’acier, un corps en pleine forme et un teint éclatant.

 

Nous l’oublions parfois mais, tout comme respirer, manger et boire, dormir est un besoin vital. Pourtant, notre temps de sommeil ne fait que s’amenuiser : nous dormons 1h30 de moins qu’il y a 50 ans et près de la moitié des 25-45 ans estiment qu’ils ne dorment pas suffisamment*. Cette dette de sommeil, nous la ressentons surtout en entrant dans la vie active et sans doute plus encore lorsque nous avons des enfants : selon une étude britannique, les nuits des jeunes parents, et tout particulièrement celles des mamans, seraient perturbées pendant les six premières années de vie de leurs petits **.

 

La régulation de notre métabolisme au cœur de la nuit

Et cette carence de sommeil a des conséquences directes sur notre santé : elle multiplie par quatre le risque d’attraper un rhume et augmente les risques d’accident en faisant baisser notre vigilance.

À terme, elle fait également croître les risques de développer des maladies chroniques telles que le diabète. En effet, lorsque nous manquons de sommeil, la sécrétion des hormones qui régulent la glycémie est perturbée et notre appétit est déréglé. Épuisés par des nuits trop courtes, nous avons davantage faim d’aliments riches en gras et en glucides et avons tendance à être plus sédentaire. Retrouver un sommeil suffisant et de qualité permet de rétablir cet équilibre hormonal fondamental pour notre bonne santé.

 

Le centre de nos émotions s’équilibre durant notre sommeil

Ce n’est pas un secret, dormir suffisamment est également indispensable pour optimiser nos performances intellectuelles. Les rêves favorisent la créativité, les temps de sommeil profonds permettent la consolidation des apprentissages et l’augmentation des capacités de mémorisation. Ce n’est pas un hasard si de plus en plus d’entreprises mettent des salles de sieste à disposition de leurs salariés…

Ce dont nous avons généralement moins conscience en revanche, c’est que le sommeil agit aussi sur le centre de nos émotions. Une étude a effectivement montré que lorsque nous manquons de sommeil, notre lobe préfrontal est désactivé. Comme s’il régressait à un niveau d’activité plus primitif, notre cerveau devient alors incapable de mettre les expériences émotionnelles dans leur contexte et de produire les réponses appropriées. Cela explique que nous perdions souvent patience lorsque nous sommes épuisés. Et, pour les jeunes parents par exemple, que nos réactions face à certains comportements de nos enfants prennent, en cas de grosse fatigue, des proportions démesurées.

 

La beauté de notre peau liée à la qualité de nos nuits

Pour les Coréennes, chez qui la beauté est avant tout une affaire de teint éclatant, une belle peau est une « peau de dormeuse ». Lorsque l’on manque de sommeil, le corps secrète davantage de cortisol, une hormone qui a notamment pour effet de dégrader le collagène de la peau, d’affecter son élasticité et d’augmenter la production de sébum. Sans oublier que l’épiderme, qui a passé la journée à se défendre des agressions (la pollution, le froid, le soleil), a impérativement besoin de la nuit pour s’atteler à son activité naturelle de régénération cellulaire. Dans cette mission, il est bien entendu aidé par les soins que nous lui appliquons.

D’ailleurs, comme notre mental et notre corps, notre peau a besoin d’être détendue pour mieux profiter des actifs des cosmétiques.

Bonne nouvelle : un rituel apaisant pour notre épiderme le sera également pour tout notre être et favorisera un sommeil de qualité. Prendre un bain tiède, faire quelques exercices de respiration, boire une tisane parfumée ou se masser longuement le corps et le visage avec une crème ou une huile de qualité… Tous les gestes qui nous aident à nous relaxer sont excellents pour notre peau. À la clef, un sommeil réparateur pour favoriser la récupération jusqu’au bout des ongles !

 

* https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/sommeil

**https://academic.oup.com/sleep/article/42/4/zsz015/5289255

 

 

Laissez un commentaire
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur notre politique des cookies.