12
décembre
2020
Actualité

Prendre soin de soi : et si on cultivait notre beauté intérieure ?

Difficile en ce moment d’éviter la peur et l’anxiété face à l’épidémie et la frustration de ne pas pouvoir circuler et voir nos proches librement. Pour couper court à la déprime qui nous guette et aborder l’hiver en beauté, on adopte sans tarder quelques rituels holistiques pour cultiver notre sourire intérieur.

 

S’initier à la sophrologie

Oui, la beauté se nourrit aussi de ce que nous sommes tout au fond, de ce que nous ressentons et de ce que nous vivons. Certains semblent porter le bonheur sur leur visage, d’autres peuvent avoir les traits marqués par la tristesse, le stress ou la fatigue. Pour apaiser le mental et soigner son âme, il faut commencer par détendre son corps, vraiment et complètement. La sophrologie propose de trouver un état de veille consciente qui permet de se poser, de réguler ses émotions et de créer de nouveaux réflexes pour nos pensées. Les exercices de respiration, de visualisation et de relaxation sont les principaux outils utilisés lors d’une séance en cabinet et gagnent surtout à être répétés le plus régulièrement possible. La sophrologie est une gymnastique du corps et du cerveau extrêmement efficace mais qui exige entraînement et assiduité.

Pour faire vos premiers pas, deux podcasts :

https://podcasts.apple.com/fr/podcast/lescheminsdubonheurs-podcast/id1086383888

https://www.inspiration-sophro.fr/podcast-inspiration-sophro-par-valerie-creis-sophrologue/

 

Revenir aux 3 essentiels

Consommer, sortir, voyager moins : puisque le retour à l’essentiel s’impose à nous, ménageons nos besoins primaires. Renouer avec quelques réflexes simples et pourtant indispensables peut en effet mettre fin au cercle vicieux de la fatigue, du teint terne et des idées noires : respirer, dormir et boire. Quand on a des journées bien remplies, on oublie facilement de s’hydrater alors que notre corps, notre cerveau et notre peau ont besoin de 2 à 3 litres d’eau par jour pour bien fonctionner. Même constat pour la respiration et le sommeil : on a tendance à vivre en apnée et à aller au bout de nos forces, en oubliant de respirer profondément ou d’aller se coucher tôt lorsqu’on est fatigué… S’écouter pour ne pas trop pousser la machine, voilà un mantra à retenir pour faire barrage à la morosité de l’époque.

 

Rire et sourire au moins 5 fois par jour

Le rire se cultive et exige de la pratique, même forcée. En effet le fait de sourire, la contraction des muscles du visage, génère une cascade de bienfaits sur notre cerveau : réduction du cortisol (l’hormone du stress), production de dopamine et d’endorphine, les hormones du plaisir. Pour vous y mettre, prenez quelques minutes chaque jour pour une courte séance de yoga du visage. Et pour rire de bon cœur, faites le vide sur vos comptes Netflix et Instagram : bannissez les séries anxiogènes ou trop noires, les comptes qui polluent votre moral, et concentrez-vous sur les comédies, les spectacles comiques et les compte d’humoristes comme celui de Tristan Lopin, Laurie Peret, Camille Lellouche. (Fous) rires garantis !

 

 

Laissez un commentaire
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur notre politique des cookies.