huile de massage bébé

Huile de massage pour bébé : comment et quand l’utiliser ?


Comment bien masser votre bébé et quelle huile utiliser pour un moment de détente partagé ? Découvrez nos conseils pour offrir à votre tout-petit tous les bienfaits d’un massage.



Le toucher est, dès les premiers jours de vie, un sens très développé. Le contact enveloppant de vos mains sur sa peau offre à votre bébé un sentiment de sécurité et de relaxation profonde. Mais saviez-vous que masser votre bébé contribue aussi au développement de votre relation avec lui ? Le contact physique stimule en effet la production d’ocytocine, la fameuse hormone de l’attachement. 

Masser régulièrement votre bébé favorise également la communication avec lui : ces moments vous permettent ainsi d’être plus à l’écoute des signaux non-verbaux de bien-être mais aussi d’inconfort. Une excellente manière de mieux décoder et donc de mieux répondre aux besoins de ce petit être venu agrandir votre famille. 


D’un point de vue purement physique, le massage stimule la circulation sanguine, facilitant donc le transport de l’oxygène et le maintien de la température du corps. Il contribue également à la détente, en favorisant la sécrétion de mélatonine (l’hormone qui permet l’endormissement) et améliore donc la qualité du sommeil. Enfin, des études tendent à montrer que les massages réguliers favorisent la prise de poids chez le nouveau-né, participent à une bonne digestion et soulagent les gaz dont souffrent souvent les bébés dans leurs premières semaines de vie.


Comment masser votre bébé ? 

Pour faciliter le massage, utilisez une huile végétale adaptée. L’huile de massage bébé de Rivadouce est idéale : éco-conçue, elle est formulée à base d’huile de cameline Bio cultivée en Auvergne. Elle nourrit la peau, apaise les sensations de tiraillement que connaissent souvent les bébés. Son délicat parfum de fleur d’oranger et de vanille favorise le bien-être et la détente de votre tout-petit - et le vôtre !  


Pour un massage relaxant, réchauffez quelques gouttes d’huile au creux de vos mains en les frottant l’une contre l’autre ; reprenez quelques gouttes d’huile au fil du massage chaque fois que cela vous semble nécessaire. 

Vous pouvez débuter le massage en apposant les mains à plat sur le thorax de votre bébé. Avec des gestes lents et doux, vous pouvez lissez l’ensemble du corps, en partant des épaules et en descendant jusqu’aux pieds. 

Placez ensuite une main près de son épaule et déplacez-la jusqu’à la hanche opposée. Alternez ainsi une main puis l’autre. 

Votre bébé devrait également apprécier que vous lui massiez bras et jambes : entourez ses poignets et ses chevilles à l’aide de votre index et de votre pouce (pour former un bracelet) et remontez en décrivant des petits cercles jusqu’à son épaule ou le haut de sa cuisse. 

Délicatement, après l’avoir prévenu de la manipulation, tournez votre bébé sur le ventre pour masser son dos et ses fessiers : commencez par lisser de nouveau l’ensemble du corps, des épaules aux pieds, puis placez vos mains à l’horizontale en travers du dos pour lisser de l’épaule au sacrum. 

N’hésitez pas à masser également ses fessiers et son sacrum avec vos pouces, avant de refaire quelques gestes de lissage des épaules aux pieds. 

Concluez par une apposition des mains à plat dans son dos et indiquez à votre bébé que le massage est terminé. 


Quelques précautions pour masser votre bébé  

Gardez à l’esprit que, même très jeune, l’être humain est un individu singulier avec ses préférences et ses humeurs ! Essayez de trouver le meilleur moment pour masser votre petit : il sera plus à l’aise s’il est nourri et reposé au moment du massage. 

Il ne doit en aucun cas avoir froid : chauffez donc bien la pièce dans laquelle vous le massez et couvrez les parties du corps que vous ne touchez pas. 

Privilégiez un éclairage tamisé pour favoriser la détente. 


Lorsque vous massez votre bébé, soyez attentive à ses réactions. S’il se raidit, tourne la tête, s’agite, c’est qu’il n’est pas disposé à recevoir votre massage à ce moment précis. Ou qu’il n’apprécie pas que vous massiez telle ou telle partie de son corps.


Retirez bagues et bracelet pour éviter de griffer votre bébé. 

S’il est né prématurément ou a des problèmes de santé, demandez l’avis d’un médecin avant de le masser.  

Si votre bébé souffre de reflux (RGO), installez-le légèrement incliné pendant le massage. Restez à l’écoute de votre bébé : s’il pleure ou semble inconfortable, interrompez le massage en douceur, faites lui un câlin. Vous pourrez reprendre le massage à un moment plus opportun. 

Vous pouvez parler doucement à votre bébé pendant le massage pour lui expliquer ce que vous faites. 

Enfin (et peut-être surtout), veillez à ce que ces moments de massage restent un plaisir pour lui et pour vous ! Ne vous imposez rien en termes de rythme ou de durée : quelques dizaines de secondes de massage seront déjà très bénéfiques à votre enfant.


Nos articles préférés


Mouchage de bébé : comment nettoyer en douceur le nez de votre bébé ?


Laver le nez d’un bébé n’est pas toujours une partie de plaisir. Mais c’est un geste indispensable pour sa bonne santé, qui peut être facilité en agissant avec assurance et en choisissant les bons produits. 

LIRE LA SUITE