6
janvier
2020
Conseil

Comment trouver du temps pour soi et rester femme avant tout

Comment retrouver, dans des journées surchargées, le temps et l’espace pour la femme que nous sommes avant tout ? Dans cet article, nous vous soufflons trois astuces pour mieux gérer les tâches du quotidien et parvenir à vous accorder, chaque jour, ces temps de répit si essentiels à votre épanouissement.

C’est le lot commun de tout parent et, plus encore sans doute, des mamans : une impression que les journées sont trop courtes et notre charge mentale trop lourde pour réussir à s’extraire des impératifs du quotidien. Si la baguette magique pour régler en un clin d’œil tous les soucis de l’ordinaire n’existe pas encore, on peut se reposer sur quelques outils et bonnes résolutions pour optimiser le temps dédié à la maison, à la famille et au travail. Et décider de se dégager du temps pour soi aussi souvent que possible.

 

Alléger sa charge mentale grâce au « Mind Mapping »

On a beau déployer des trésors d’énergie pour y faire face, les multiples tâches et responsabilités qui nous incombent s’accumulent et se transforment en une charge mentale qui devient pesante. Et s’il est difficile de déléguer courses, rendez-vous médicaux et autres impératifs liés à la vie domestique et professionnelle, on peut commencer par soulager notre cerveau de cette interminable liste de choses à faire… Tout simplement en les écrivant.

Certaines méthodes permettent une mise en forme ludique de notre to do-list. C’est notamment le cas du « Mind Mapping ». Cette cartographie des idées s’organise autour d’un noyau central (les courses par exemple). De ce noyau partent des branches qui conduisent aux idées principales (épicerie, fruits et légumes, boissons). Et de ces branches naissent des rameaux pour les idées périphériques (pâtes, carottes, lait). La Mind Map peut s’appliquer à toutes les sphères de la vie domestique, sociale et professionnelle et permet de visualiser toutes les informations sur une même page. Une fois les choses à faire consignées, on n’a moins besoin d’y penser. Et l’on se libère du temps de cerveau disponible pour être davantage présente à soi-même.

 

Définir les priorités du jour

Cette Mind Map établie, piochez-y, chaque matin, vos priorités de la journée. Elles doivent alléger votre to do-list sans toutefois vous surcharger. Surtout, veillez à ce que l’une de ces « missions » ait pour objectif de vous rendre la journée plus agréable : 15 minutes de méditation, un détour par le parc pour une balade, un déjeuner avec une amie… Quelques minutes suffisent souvent à nous permettre de relâcher les tensions. L’essentiel est de décider, en conscience, que notre priorité est nous-même.

 

Lâcher prise sur ce qui n’est pas essentiel

La fin de journée approche, la fatigue commence à se faire sentir mais vous n’êtes pas venue à bout de votre to do-list du jour : le salon est en désordre, vous n’avez pas cuisiné les biscuits préférés de vos enfants pour le goûter et vous n’avez pas bouclé ce dossier urgent pour le travail. Et si ce n’était pas grave ? Lorsque votre corps et votre mental vous réclament une pause, prenez le temps de les écouter. Et faites le choix de lâcher prise. De nombreuses tâches sont moins urgentes qu’elles n’y paraissent. Les exécuter vous apportera certainement moins de bénéfices que quelques minutes (ou quelques heures) consacrées à votre bien-être. Quoi qu’il en soit, gardez en tête que chaque pause, même de très courte durée, peut-être bienfaisante dès lors que vous la vivez en pleine conscience et avec l’intention de vous recentrer sur vous-même.

 

 

Laissez un commentaire
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur notre politique des cookies.