9
décembre
2016
Astuces grossesse

Accouchement serein : les bienfaits du yoga prénatal

Le yoga prénatal fait partie des nombreuses préparations à l’accouchement que peuvent pratiquer les femmes enceintes. Cette approche très zen repose sur trois grands axes : un travail musculaire léger et sans douleur (les postures, ou « asanas »), une régulation de la transpiration (le « pranayama ») et enfin un entraînement de concentration, pour arriver à se relaxer mentalement comme physiquement. Parmi ses effets bénéfiques, le yoga aide à soulager les douleurs des articulations, à maîtriser le stress, à améliorer le transit et la circulation, etc.

Cependant, même si le yoga ne représente pas en soi une activité très physique, quand on attend un bébé, des précautions s’imposent pour que les séances se passent au mieux. Si possible, choisissez un lieu pas trop loin de votre domicile pour ne pas vous fatiguer davantage pendant les trajets. Portez des vêtements amples et confortables dans lesquels vous vous sentez bien. Une petite collation peut aussi être appropriée.

 

La maîtrise du souffle

Les séances commencent en général par des exercices de respiration. Concentrez-vous sur votre souffle, essayez de sentir l’air qui s’engouffre dans vos poumons, et de visualiser l’oxygène qui arrive à tous vos organes. L’expiration doit être la plus volumineuse possible. A l’écoute de vos sensations, vous apprenez ainsi progressivement à maîtriser votre respiration, sans effort physique. Le jour de l’accouchement, cette respiration « en pleine conscience » vous aidera à diminuer vos sensations de douleur, tout en accompagnant le bébé vers la sortie.

 

Des postures adaptées

Rassurez-vous, il ne s’agit pas de vous transformer en contorsionniste ! Pour vous, ce seront des mouvements faciles à reproduire et à mémoriser. Etirer son dos, s’assouplir, basculer le bassin, soulager la sensation de jambes lourdes… Tous ces exercices peuvent s’effectuer en douceur. Il vous suffira d’adapter les postures proposées à votre corps, en écoutant vos sensations. Le ventre de grossesse rend parfois difficiles les mouvements les plus simples du quotidien, comme le fait de s’allonger, se retourner, se lever etc. Lors des consultations, la sage-femme ou le médecin vous donneront des conseils pour y parvenir plus facilement. Vous pourrez aussi apprendre à localiser et contracter votre périnée, un muscle particulièrement mis à l’épreuve durant l’accouchement.

 

Le futur papa est bienvenu

Le futur papa est bien sûr plus que bienvenu aux séances de yoga de préparation à la naissance. Il pourra ainsi apprendre à soulager sa compagne, à repositionner son bassin, à faire des étirements, etc. D’autant que les exercices peuvent être reproduits chez soi, à raison de 15 à 20 minutes par jour. Après la naissance, quelques séances de yoga postnatal peuvent aussi être proposées, pour aider la jeune maman à porter son bébé, à remettre en place son bassin, à l’aider à retrouver la forme…

Enfin, sachez que la Sécurité sociale prend en charge à 100 % les séances de préparation à la naissance, tant qu’elles sont dispensées par une sage-femme ou un médecin. Généralement organisées en groupe, ces séances durent entre 45 minutes et une heure et demie.

Laissez un commentaire
Pensez à trier vos emballages. Pour en savoir plus, rendez-vous sur consignesdetri.fr
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur notre politique des cookies.