5
octobre
2016
Astuces de parents

Naissance : pourquoi le peau-à-peau est bénéfique ?

Plusieurs études médicales ont prouvé que faire du peau-à-peau avec bébé était profitable psychologiquement et physiologiquement au nourrisson dès sa naissance, en particulier au prématuré, ainsi qu’aux parents eux-mêmes. Voici 5 bonnes raisons d’opter pour cette pratique.

 

Le contact peau-à-peau réchauffe bébé dès la naissance

Au contact de la peau de sa maman, le nouveau-né retrouve la température du ventre maternel, soit 37°C. Son rythme cardiaque et sa respiration se stabilisent, sa glycémie est plus élevée. De plus, ce corps-à-corps permet au bébé d’être en contact avec la flore bactérienne de sa mère, ce qui va lui permettre de construire ses propres défenses immunitaires et de mieux lutter contre les infections. Si la maman est indisponible, comme en cas de césarienne, le papa peut aussi offrir au nourrisson sensation et chaleur.

 

Le peau-à-peau améliore le bien-être de bébé

Pour l’enfant, la naissance est un véritable traumatisme. Placé hors du ventre de sa maman, le bébé perd ses repères. La chaleur du corps, l’odeur de sa maman, ou de son papa, la voix de ses parents sont un besoin physiologique. Cela le rassure et lui permet une bonne transition avec sa nouvelle vie. La recherche a démontré que les nouveau-nés avec qui on a pratiqué le peau-à-peau pleurent moins que ceux placés en berceau, se sentent mieux et ont un meilleur sommeil.

 

Un premier pas vers… l’allaitement

Instinctivement, le bébé en corps-à-corps avec sa maman va ramper jusqu’à son mamelon et prendre le sein. Un tel comportement entre le tout-petit et sa mère advient après une heure de peau-à-peau. Cela favorise également la montée de lait, qui a lieu habituellement dans les trois jours suivant l’accouchement.

 

Une pratique qui rassure la maman

En étant en peau-à-peau avec bébé, la mère sécrète de l’ocytocine, l’hormone de l’attachement, qui facilite l’établissement du lien mère-enfant. Mais la maman libère aussi – comme son enfant – des endorphines, une hormone favorisant son bien-être. Des études ont souligné que cette pratique diminue l’anxiété des mères dont l’enfant a été admis dans un service néonatal.

 

Le lien entre le bébé et les parents renforcé

Comme la maman, le papa qui effectue le peau-à-peau avec son tout-petit sécrète de l’ocytocine, l’hormone de l’attachement. Cette pratique a donc aussi des effets très positifs dans les relations entre le nourrisson et son papa.

Laissez un commentaire
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur notre politique des cookies.